Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

04/08/2010

OPERATION RWENZORI

LA SITUATION SECURITAIRE SEMBLE ETRE CALME A BENI MAIS  WALIKALE EST TOUJOURS EN INSECURITE

Kinshasa (RDC )4 out 2010 Migrant to Migrant - - la situation sécuritaire dans la province du  Nord-kivu semble etre ameliorée dans certaines parties ,c'est dans un point de presse que le ministre  de communication et des Medias l'a précisé à l'opnion publique.

Le ministre de la communication et des medias Lambert Mende a confirmé hier mardi dans un point de presse que la  situation sécuritaire dans la province du  Nord-kivu est devenu calme « La quasi-totalité des localités du territoire de Beni naguère contrôlées par cette milice ont été libérées et on y observe un début de retour des personnes déplacées qui sont agglutinées à Oïcha et Beni ».

Le commandant en chef des ADF-NALU, le colonel Katado, a été tué par les FARDC, a confirmé le ministre de la Communication et des Médias,  C’est au cours de l’opération militaire Ruwenzori visant à libérer le territoire de Beni de l’étreinte du groupe armé ougandais ADF/NALU que ce chef rebelle a été tué, selon  le ministre. Cette opération, une initiative des FARDC, a été un succès. Elle est appuyée par la force de la Monusco appelée à sécuriser la population des zones libérées par les FARDC.

selon un deputé élu de cette province  "c'est bien de dire publiquement que  Le commandant en chef des ADF-NALU, le colonel Katado, a été tué par les FARDC, mais apres ces affrontements les FARDC ont elles rétrouvé son corp?,il reste à vérifier ,sinon on risquerai de connaitre l'affaire OUDJANI.

STEVE WEMBI

M2M

11:49 Écrit par vanove | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : v.n.v | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

21/05/2010

RDC NEWS PAPERS

REVUE DE LA PRESSE CONGOLAISE DE CE VENDREDI

Kinshasa, 21/05/2010 / Politique

La question de la motion de censure rebondit dans les colonnes des journaux kinois à la faveur de la croisade de collecte des signatures initiée par l’opposition pour relancer cette motion.

LE PHARE consacre sa manchette à la motion de censure contre le Premier ministre Adolphe Muzito et titre : « Retour à la case départ ». Le quotidien de l’avenue Lukusa rapporte que comme annoncé par François Muamba lors de la dernière plénière fortement agitée du mercredi 19 mai à l’Assemblée nationale, l’Opposition parlementaire a relancé jeudi l’opération de collecte des signatures en vue de réactiver la motion contre le Premier ministre, retirée séance tenante pour cause de doublons et non-conformité des signatures, et donc de non satisfaction du quota requis de 125 signatures pour sa validité.

Selon le comptage arrêté jeudi 20 mai 2010 en fin d’après-midi, une trentaine des signatures auraient déjà été enregistrés.

Dans le même registre L’AVENIR fait remarquer que le malentendu sur les incidents du Palais du peuple risque de fragiliser la majorité en prêtant le flanc à l’opposition qui trouverait une voie de sortie après la débâcle de mercredi dernier.

Pour ce journal, autant on déplore les actes de certains militants au Palais du peuple, autant il faut dénoncer celui de certains chefs des partis politiques qui brillent par l’indiscipline au sein de la famille politique. C’est de ce comportement que l’Opposition se sert pour atteindre ses objectifs en dépit du fait qu’elle est minoritaire.

A en croire LE POTENTIEL, qui annonce la réapparition des ex-Tigres, ça sent encore le roussi sur le plan sécuritaire, car les nouvelles ne sont pas rassurantes. Au moment où des groupes armés coalisent à l’Est de la Rdc dans le but de proclamer la « République fédérale du Congo », des notes inquiétantes sont enregistrées au Bas – Congo. Le front national de libération du Congo, FNLC, déborde depuis quelques jours d’activités politiques. Dans ses ambitions, ce mouvement des ex-Tigres de Mbumb Nathanaël aurait l’intention de réussir un coup militaro-politique à Kinshasa.

LE PALMARES fait état d’un « Détournement spectaculaire des fonds au sommet de l’Etat ». Le confrère rapporte que le chef de l’Etat avait ordonné le décaissement d’un fonds important pour la réhabilitation de l’aérogare de la ville de Kalemie au Katanga. Estimés en millions de dollars américains, ces fonds ont été décaissés, mais ne sont jamais parvenus à destination.

Qui sont les habiles détourneurs qui se cachent au sommet de l’Etat, s’interroge le confrère qui invite la justice de débusquer, puis de frapper ces « kuluna » en cravate.

T.N./MMC via M2M NEWS DRC

 

12:59 Écrit par vanove | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : v.n.v | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook