Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

20/07/2010

Happy birthday

UN AN UN JOUR POUR STEVE WEMBI

Né le 20 juillet vers les années 80 steve wembi fete son anniversaire aujourd'hui

Les ONGs internationales à kinshasa sont à la place du gouvenement congolais

La situation sécuritaire et humanitaire restent tendues dans le Nord kivu

A suivre dans nos prochaines publications

steve wembi

16:23 Écrit par vanove dans International | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : v, n | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

26/05/2010

Les minerais de la RDC s’invitent dans le projet de loi américaine sur la réglementation des marchés financiers

Les minerais de la RDC s’invitent dans le projet de loi américaine sur la réglementation des marchés financiers



Au cours de leur long effort pour passer le projet de loi réglementant le secteur financier, les sénateurs [américains] ont cité de nombreux éléments ayant été à la base de la crise du logement et de l'effondrement des marchés financiers qui ont conduit à la récession. Mais, l'exploitation des minerais en RD Congo n'était pas l'un d'eux.
Néanmoins, il se trouve que dans le projet de loi adopté par le Sénat jeudi, une disposition exige que toute société de négoce cotée [en bourse] qui utilise certains minerais doit annuellement remplir une déclaration à la « Securities and Exchange Commission »  [l’autorité en charge de régulation des marchés financiers américains] décrivant l’origine des minerais lorsqu’ils proviennent de la RD Congo ou de ses pays voisins.
Il leur est aussi demandé d’expliquer quels sont les dispositions prisent par l’entreprise afin de s'assurer que l'achat de ces minerais ne bénéficient pas aux groupes armés en Afrique ; la vente des minerais en Afrique est souvent utilisée pour financer des activités militaires.

Bien que ces prescriptions ne visent, toutefois, pas tous les minerais – mais seulement les minerais de Colombo-tantalite, cassitérite, wolframite, de l'or et les métaux qui en découlent qui sont largement utilisés dans la fabrication de téléphones cellulaires, ordinateurs portables, lecteurs MP3, appareils photo numériques et toutes sortes d'autres produits électroniques –, la réglementation pourrait, néanmoins, affecter des centaines d'entreprises.
La Wolframite, par exemple, est une source de tungstène qui est utilisée dans des circuits intégrés, les ampoules et les écrans d'ordinateurs et de télévision.
La mesure incite toute entreprise utilisant ces minerais comme éléments de base dans ses produits de remplir les formulaires et de décrire les mesures prises pour veiller à ce que ses acquisitions de minerais ne bénéficient pas à des groupes armés en Afrique.

Les représentants du Sénat avaient promis que le projet de loi sur la règlementation des marchés financiers ne serait pas alourdi par des amendements favorisant des projets tenant certains législateurs à cœur. Mais l'amendement minier sur la RDC a été un projet du sénateur républicain du Kansas, M. Sam Brownback, pendant des années et fut approuvé par un vote oral.  
M. Brownback – qui a bataillé ferme sur la nécessité d'exclure les concessionnaires automobiles des dispositions que leur imposaient la législation pour plutôt une nouvelle agence de protection financière des consommateurs – s'est dit " confiant sur cet amendement qui apportera la responsabilisation et la transparence de la chaîne d'approvisionnement des minerais utilisés dans la fabrication de nombreux appareils électroniques, sans imposer un fardeau disproportionné sur les sociétés cotées en bourse. "

Source: New-York Times
http://www.nytimes.com/2010/05/22/business/22congo.html?s...
Par EDWARD WYATT
Traduit de l'anglais par KD /m2m news

11:36 Écrit par vanove | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : v, n | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

25/05/2010

Nation

Hier au Grand Hôtel Kinshasa : Ouverture du Forum d’affaires russo-congolais

 



Après Moscou en avril 2009, il se tient depuis hier, au Grand Hôtel Kinshasa, la 2ème édition du Forum d’affaires russo-congolais. Ses travaux ont été ouverts par le Vice-Premier ministre A. Lumanu ; et ce, au nom du Premier ministre A. Muzito empêché. Placé sous le thème : ‘’Coopération d’investissements, nouveaux horizons’’, ce Forum met autour d’une même table les opérateurs économiques des deux pays. Finalité : signature, ce mardi 25 mai, d’un protocole d’accord entre la Chambre de commerce russe et la Fédération des Entreprises du Congo (FEC).

La journée du lundi 24 mai a été essentiellement consacrée aux allocutions, en rapport avec la séance d’ouverture. La première, celle de M. Albert Yuma, Président de la FEC, a été focalisée sur l’invitation à venir investir en Rd Congo : « c’est le moment d’investir en Rdc (…) », a-t-il insisté. Pourquoi ce Forum ? Le Forum dont question est, en réalité, un moment privilégié d’échanges commerciaux en vue de l’épanouissement mutuel et un cadre de consolidation de partenariat entre les deux Etats et les hommes d’affaires Russes et Congolais. Poursuivant son intervention, M. Yuma a loué les prouesses du gouvernement congolais en vue de l’amélioration du climat des affaires ; l’adhésion à l’OHADA ; le point d’achèvement qui sera bientôt atteint ; la détermination à éviter des endettements non productifs ; ainsi que diverses autres réformes engagées dans le sens d’allégement, soucieux de maintenir le dynamique de croissance.

Avant de clore son propos, le président de la FEC a invité ses pairs à se munir des projets concrets pour un partenariat réussi. Autres interventions La deuxième intervention a été celle de M.V Slipenchuck, Président du Groupe Metropol. Il sied, de prime abord, de préciser que c’est grâce à ce Groupe que l’organisation de ces assises a été rendue possible. Fort de son expérience de 15 ans dans 10 pays du monde dont la Rdc (seul pays africain pour le moment), le numéro 1 du Groupe Metropol a, quant à lui, reconnu que l’histoire de son pays est similaire à celle de la Rdc ; de quoi contribuer efficacement à ces échanges. Notons que le Groupe Metropol compte au moins 200 compagnies, axées totalement sur le volet banque et le volet investissements. « Moscou a de l’intérêt pour l’Afrique ». C’est en ces termes que l’Ambassadeur de la Fédération de Russie près la Rdc a renchéri, précisant que son pays a toujours été pour des accords concrets en Afrique. C’est le cas entre autres de l’octroie dernièrement de 10 millions de dollars Us. Mais, déplore A. Klimenko, si au niveau politique les relations bilatérales sont plus que satisfaisantes, l’aspect économique est en retard. D’où la nécessité de créer une Chambre de commerce russe en Rdc. Ce n’est donc pas pour rien que ce Forum est organisé dans la capitale congolaise.

Ouverture proprement dite

La dernière allocution a été celle du Vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur et Sécurité, Adolphe Lumanu qui représentait le Premier ministre Adolphe Muzito. Objectif : ouverture solennelle dudit Forum. Après les délégations des hommes d’affaires chinois, français, turcs, burundais et tant d’autres, le représentant du Premier ministre a exprimé sa joie d’accueillir la délégation russe. De même sa fierté de patronner ce Forum d’affaires russo-congolais, rappelant que la Rdc est en train de réussir un pari : celui de se développer et de redorer son image de marque, au moyen des ‘’Cinq chantiers’’. Prônant une diplomatie d’ouverture, le gouvernement congolais se dit convaincu de l’aboutissement heureux des échanges entamés entre les deux Etats. C’est sans nul doute avec l’implication de Son Excellence Kabaku, ambassadeur de la Rdc en Russie.

Avec une population estimée à 65 millions d’habitants, 9 pays limitrophes, l’ouverture sur l’Océan Atlantique, un potentiel hydroélectrique hors commun, un énorme potentiel minier et hydrocarbures,…’’C’est l’un des poumons du monde …, a loué Adolphe Lumanu. Tout en croyant en un avenir commun plus radieux, le Vice-Premier ministre a a appelé les chefs d’entreprises à s’engager davantage ; spécialement aux congolais, tant ils connaissent mieux les rouages de notre économie, à accompagner, dans des relations d’affaires fructueuses, et plus dynamiques entre nos deux Etats. Notons que les lampions s’éteindront cet après midi, après signature d’un protocole d’accord entre la Chambre de commerce russe et la Fédération des Entreprises du Congo (FEC).

7 sur 7/M2M

12:28 Écrit par vanove | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : v, n | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook