Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

13/08/2010

LE CALENDRIER ELECTORAL POSE PROBLEME

La date des élections en RDC "proroge" le mandat de Kabila, dénonce l'opposition

KINSHASA — La fixation au 27 novembre 2011 du premier tour de la présidentielle en RD Congo va "proroger indûment" le mandat des élus, notamment celui du chef de l'Etat Joseph Kabila, a dénoncé mercredi un parti d'opposition.

Les dates publiées mardi par la Commission électorale indépendante (CEI) pour les "prochaines échéances électorales violent l'esprit et la lettre de la Constitution (...) et ont pour effet de proroger indûment le mandat que le peuple a accordé à ses élus", dont celui du président Kabila, estime dans un communiqué le Mouvement de libération du Congo (MLC) dirigé par Jean-Pierre Bemba.

Le calendrier rendu public par la CEI prévoit le premier tour de la présidentielle le 27 novembre 2011, au terme du premier quinquennat de M. Kabila, au pouvoir depuis 2001 après l'assassinat de son père Laurent-Désiré Kabila.

D'après ce calendrier, le nouveau président devrait prêter serment le 10 janvier 2012 s'il est élu au premier tour et le 4 avril s'il passe au second.

Kabila, qui avait remporté la dernière élection présidentielle face à Bemba, avait prêté serment le 6 décembre 2006, à l'issue des premières élections démocratiques organisées depuis 41 ans dans l'ex-Zaïre.

Bemba, actuellement jugé devant la Cour pénale internationale (CPI) pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité. Il est, selon l'accusation, responsable de meurtres, viols et pillages commis entre octobre 2002 et mars 2003 par le MLC, sa milice transformée en plus tard en parti politique, envoyée en Centrafrique pour appuyer le régime du président Ange-Félix Patassé.

M2M/AFP

19:06 Écrit par vanove dans International | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bushiri m | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook