Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

30/07/2011

The news

Collision entre deux bateaux sur la rivière Ruki, plus de 100 morts

KINSHASA (Xinhua) - Un bateau a heurté un convoi motorisé, dans la nuit de mardi à mercredi, sur la rivière Ruki, près du territoire d'Ingende, à environ 115 km en amont de Mbandaka, dans l'Equateur, a confirmé vendredi à Kinshasa les responsables de la Régie des Voies fluviales (RFV).
Vendredi 29 juillet 2011 | 23:09 UTC

 

Selon la RVF, le bilan provisoire fait état de plus de 100 morts ou disparus. Déjà, plus de 50 corps ont été repêchés.

"Ce vendredi 28 juillet, l'équipe locale de secours continue à repêcher les corps", ont indiqué les autorités provinciales de l'Equateur.

Selon la porte-parole du gouvernement provincial de l'Equateur, Mme Rebecca Ebale, le convoi des pirogues motorisées "Atala" revenait de Boende avec des marchandises à bord et plus de 200 passagers, dont des femmes et des enfants.

L'accident a eu lieu dans la nuit de mardi à mercredi 27 juillet, lorsque le bateau M/B Maman Léonie des Etablissements Mosika, qui remontait la rivière a heurté à ce convoi motorisé.

Sur plus de 200 passagers inscrits dans le manifeste, 110 passagers ont été secourus, a affirmé Rebecca Ebale, en citant la Direction générale des migrations (DGM).

Un communiqué du gouvernement de la République démocratique du Congo indique qu'une enquête a été ouverte pour déterminer les responsabilités de l'accident.

Selon le communiqué, quelques dizaines de personnes étaient à bord des deux embarcations et on ne sait pas encore le nombre de victimes.

Les autorités des transports et voies de communication avaient déjà interdit la navigation des baleinières en bois ainsi que la circulation nocturne de toute baleinière.

 

La Monusco lance l'opération (Poing d'Acier) à Dungu

KINSHASA (Xinhua) - La Force de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation de la RDC (Monusco) a mené depuis le 25 juillet l'opération "Iron First" (Point d'acier) dans le territoire de Dungu en province Orientale, a indiqué le lieutenant-colonel Félix Basse, porte-parole militaire de la Monusco au cours de la conférence de presse hebdomadaire de Nations unies mercredi.
Jeudi 28 juillet 2011 | 07:43 UTC

 

"Cette opération est lancée dans le but d'assurer la sécurité des populations civiles, restaurer la confiance des habitants de ces localités et interdire toute activité aux groupes armée", a souligné le lieutenant-colonel Basse.

L'opération Point d'Acier, lancée par la force de la Monusco, est basée particulièrement dans les régions de Niangara, Bangadi et Ngilima.

"En outre le résultat l'opération conjointe Monusco et FARDC dénommée "Likofi" (Hard Punch) (coup Fatal) conduite du 15 au 18 juillet 2011 autour de la région d'Aveba, peut être qualifié de positif, car elle a permis de réduire significativement les activités des groupes armés qui s'y trouvaient et de rompre toute alliance entre milices qui s'activaient dans la zone", a-t-i ajouté.

Les patrouilles de recherche FARDC-UPDF (Forces de Défense du Peuple Ougandais) menées contre la Force de résistance du Seigneur (LRA) font état d'accrochages récurrents les 17, 20, et 21 juillet 2011 successivement à 5 km à l'ouest de Bangadi, à Napopo et à Limolo situé à 2 kilomètres au nord-est de Kana.

 

Plus de 19.750 combattants FDLR rapatriés depuis 2003

KINSHASA (Xinhua) - Plus de 19.750 combattants de Forces démocratique pour la libération du Rwanda (FDLR) ont été rapatriés depuis 2003, a annoncé mercredi Madnodje Mounoubai, porte-parole de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (Monusco).
Jeudi 28 juillet 2011 | 05:36 UTC

 

La Monusco avait lancé, depuis son arrivée en République démocratique du Congo (RDC), un programme qui consiste au rapatriement volontaire de combattants et dépendants des groupes armées existant en RDC.

Le programme "Désarmement, Démobilisation, Rapatriement, Réinsertion Réintégration (DDRRR)" de la Monusco trouve sa satisfaction dans la partie est de la RDC, où les FDLR déposent les armes et se rendent dans les centres d'accueil avant d'être rapatriés au Rwanda.

Malgré ce programme DDRRR, la force de la Monusco continue à mener des opérations pour traquer ces combattants rwandais se trouvant en RDC.

 

Commentaires

4 millions de dollars pour renforcer les mesures de riposte contre le choléra

KINSHASA (Xinhua) - Le fonds central pour les interventions d'urgence (CERF) vient d'allouer 4 millions de dollars à l'Unicef et à l'Organisation mondiale de la santé (OMS) pour renforcer les mesures de riposte de l'épidémie de choléra, rapporte une note d'information du Bureau de la coordination des Affaires Humanitaires des Nations Unies (OCHA).
Jeudi 28 juillet 2011 | 05:41 UTC

 

OCHA précise que dans ces 4 millions de dollars, dont 3,26 millions au Fonds des Nations Unies pour l'enfance (Unicef) et près de 830.000 à l'OMS pour renforcer les mesures de riposte de l’épidémie de choléra dans les provinces du Bandundu de l'Equateur et dans la ville de Kinshasa.

L'Unicef, qui a invité depuis mardi les professionnels de media et de théâtre à sensibiliser la population de la ville province de Kinshasa en particulier et de la République démocratique du Congo en général sur l'épidémie de choléra.

Ce fonds permettra d'intervenir dans un contexte où le secteur de la santé souffre de manquements liés à l'insuffisance d’intrants dans les structures sanitaires, le manque de motivation du personnel et la déficience du système de suivi épidémiologique.

A la date du 25 juillet, l'épidémie a touché 4.062 personnes avec 279 décès dans les provinces du Bandundu, Equateur, Kinshasa et en province orientale.

 

14:02 Écrit par vanove dans Rédaction | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : steve wembi | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

14/06/2011

quelques aricles publiés ce mois

15:33 Écrit par vanove dans International | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : steve wembi | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

27/05/2011

les voicis

RDC : Affrontement entre FARDC, PNC et Mai-Mai au Nord Kivu

Publié le 2011-05-20 09:35:32 | French. News. Cn
Taille du texte

KINSHASA ,19 mai (Xinhua) -- Les éléments Mayi Mayi patriotes résistants congolais (PARECO) ont affronté les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) et la police nationale congolaise (PNC), dans le territoire de Lubero dans la province du Nord Kivu, a annoncé jeudi, le porte-parole de la Mission de l'ONU en République démocratique du Congo (Monusco).

La force de la Monusco, dans le cadre de l'exécution de sa mission, a mené conjointement avec les FARDC plusieurs opérations dans cette province en vue de renforcer la sécurité de la population et enrayer les activités des forces négatives dans la région.

Par ailleurs, plusieurs familles qui avaient abandonné la localité de Mutakato, située au Nord de Walikale, fuyant les activités de groupes armés, sont retournées dans leurs habitations, grâce à l'amélioration de la situation sécuritaire dans cette localité.

Par contre, au Sud-Kivu, la situation sécuritaire est restée tendue du fait de groupes armés demeurés actifs le long du lac Tanganyika et dans les territoires de Kalehe et de Mwenga. La brigade de la force de la Monusco de cette province a lancé l'opération " akikisha usalama " (assurer la sécurité) dont l'objectif est d'assurer une meilleure protection des populations civiles pendant la période de restructuration des Fardc.

La force de la Monusco a établi, à cet effet, depuis le 12 mai, huit bases opérationnelles mobiles susceptibles d'être actives de jour comme de nuit dans le but de renforcer la sécurité et de mener des actions de présence par des patrouilles intenses dans les zones vulnérables aux attaques des groupes armés.

RDC : Rupture des stocks des cartes d'électeurs à Mbandaka

Publié le 2011-05-20 09:35:32 | French. News. Cn
Taille du texte

KINSHASA, 19 mai (Xinhua) -- Les stocks des cartes d'électeurs sont en rupture, depuis samedi, dans tous les bureaux d'enrôlement de la ville de Mbandaka, selon les présidents de la vingtaine des centres d'inscription que compte le chef-lieu de la province de l'Equateur.

Les bureaux sont ouverts, mais les agents électoraux tournent les pouces en attendant l'arrivée de nouveaux stocks des cartes. Le secrétaire exécutif provincial intérimaire de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni), Patrick Bometele, précise que l'onze des vingt centres d'inscription ont même été fermés.

Certes, un lot de cartes pour le dépannage a été envoyé en attendant que la commande qui vient d'être passée en Afrique du Sud, au niveau national, arrive pour régler totalement la question, a souligné le même cadre.

"Au moment où nous parlons, nous venons de déployer nos contrôleurs techniques dans les différents centres d'inscription pour les approvisionner de ces consommables," a poursuivi Patrick Bometele, parlant du lot de dépannage envoyé dans quelques centres de Mbandaka.

La situation est la même dans certains centres à l'intérieur de la province, a laissé entendre le secrétaire exécutif provincial intérimaire

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a lancé, le 2 avril, à l'Équateur simultanément avec cinq autres provinces du pays, l'opération de révision du fichier électoral pour une période de quatre-vingt-dix jours.

RDC : lancement de la campagne "Publiez ce que vous payez"

Publié le 2011-05-25 10:39:51 | French. News. Cn
Taille du texte

KINSHASA, 24 mai (Xinhua) -- Le président national de la coalition congolaise " Publiez ce que vous payez ", Jean Claude Katenda a lancé la campagne "Publiez ce que vous payez" mardi dans la capitale de la République démocratique du Congo (RDC), Kinshasa, lors d' un atelier qui a pour thème de l'Agenda de la Transparence des Industries extractives en Afrique après 50 ans d'indépendance : réalisations, défis et perspectives d'avenir.

« La transparence des paiements de la compagnie au gouvernement, la publication des revenus par le gouvernement, le gouvernement doit être transparent sur les dépenses et doit publier ces dépenses » sont les objectifs primordiaux de cette campagne, a indiqué Jean Claude Katenda. « Les militants de cette plate forme de la société civile se réunissent dans une réunion d'Afrique, tenue chaque 2 à 3 ans au cours de la quelle ils échangent les expériences et s'apprennent vice versa leur programme de transparence dans l'industrie extractive », a-t-il dit.

La réunion de Kinshasa sera un moment clé pour répondre à ces changements rapides en donnant une orientation claire et stratégique à la campagne africaine basée sur une compréhension commune du nouvel environnement de la transparence de l'industrie extractive et par la mise en oeuvre des systèmes qui garantiraient la cohésion et la solidarité au sein des différentes coalitions et de membres », a –t-il indiqué

Signalons que les objectifs de la réunion l'examen et le développement d'une stratégie efficace de plaidoirie de PCQVP pour l'Afrique visant à renforcer l'action des campagnes aux niveau national et régional.

La réunion Kinshasa est la cinquième réunion africaine, après celles de Pointe Noire (2004), Kribi (2005), Limbe (2006) et Abuja (2008).

RDC : la BCC lance des propositions sur la paie des salaire des fonctionnaires de l' Etat

Publié le 2011-05-22 09:51:44 | French. News. Cn
Taille du texte

KINSHASA, 21 mai 2011 (XINHUA) -- Les Ministères des Finances, du Budget et les experts de la Banque Centrale du Congo(BCC) de la République démocratique du Congo (RDC) ont proposé samedi une série de recommandations fixant le mode de paiement de salaires des agents et fonctionnaires de l'Etat, dans un atelier de 4 jour.

"Nous saluons les efforts fournis par les différents ministères pour l' aboutissement de ces résolutions, nous allons proposer au gouvernement central qui va encore se réunir avec la BCC pour voir comment créer pour chaque fonctionnaire de l' Etat un compte bancaire, ceci permettra à chaque fonctionnaire d' avoir des bons billets au lieu de billet déchiquetés", a indiqué Ntawa Kuderhwa, ministre du Budget dans son allocution de clôture.

"Bientôt la date fixe sur la paie de salaire des agents et fonctionnaires de l' état sera fixée par le gouvernement, je pense qu' à partir du 25 juillet la date sera déterminée", a-t-il ajouté.

Signalons qu'en république démocratique du Congo les agents et fonctionnaires de l' Etat n' ont pas une date fixe pour la paie de leur salaire, tel est le cas du secrétariat général des Ministères de la Santé publique qui jusqu' à maintenant ses fonctionnaires n' ont pas encore touché le salaire du moi d' avril.

RDC : la MONUSCO enquête sur la situation de sécurité dans le Bas Congo

Publié le 2011-05-12 10:06:10 | French. News. Cn
Taille du texte

KINSHASA, 11 mai (Xinhua) -- La Mission des Nations Unies pour la stabilité en République Démocratique du Congo (MONUSCO) compte envoyer une équipe pour évaluer la situation sécuritaire dans la province congolaise du Bas Congo, marquée par la présence des Forces Armées Angolaise (FAA).

"Une équipe conjointe de la MONUSCO et de FARDC va bientôt opérer une descente dans le village occupé par les éléments armés angolais dans des villages de Tshela sous le prétexte de rechercher de rebelle cabindais du Front de libération de l'Etat de Cabinda (FLEC)", a fait savoir le lieutenant-colonel Félix Prosper Basse, porte-parole militaire au cours du point de presse hebdomadaire mercredi.

Depuis le 3 mai, les militaires angolais ont traqué les éléments du FLEC en pénétrant dans le territoire de la RDC.

Créé en 1963, le FLEC est un mouvement militaire qui lutte pour l'autodétermination de l'enclave de Cabinda.

RDC : 10 bataillons seront formés pour sécuriser les élections

Publié le 2011-05-05 11:06:52 | French. News. Cn
Taille du texte

KINSHASA, 4 mai (Xinhua) -- Le porte-parole de la Mission des Nations Unies en RDC (MONUSCO), Madnodge Mounoubai, a annoncé la formation de 10 bataillons de la police visant la sécurisation des élections, qui devraient avoir lieu cette année.

"Dix bataillons seront formés pour assurer la banne sécurisation des processus électoral. Parmi les 10 bataillons, 6 bataillons seront pris en charge par la MONUSCO, 2 bataillons par la France et 2 autres par le gouvernement de la République démocratique du Congo", a indiqué M. Mounoubai au cours de la conférence de presse hebdomadaire.

Le 30 avril, la Commission électorale nationale indépendante ( CENI) avait annoncé la tenue des élections le 28 novembre 2011.

Le représentant spécial du secrétaire général des Nations Unies en RDC, Roger Meece, a réitéré le soutien des Nations Unies à ce processus qui, à ses yeux, est très importante pour l'avenir du pays.

RDC : le gouvernement prend des mesures appropriées suivant le sous-secteur des transports et voies de communication

Publié le 2011-05-24 10:31:25 | French. News. Cn
Taille du texte

KINSHASA, 23 mai (Xinhua) -- Le ministre assurant l'intérim au ministère des Transports et Voies de Communication de la République démocratique du Congo (RDC), Martin Kabwelulu, a annoncé lundi 23 au cours d'un point de presse les mesures appropriées prises par le gouvernement suivant le sous-secteur des transports et voies de communication.

« Le gouvernement entend prendre des mesures approprié, en vue ' atteindre l'objectif global qui se résume en trois points ; assurer la sécurité et la sûreté optimale dans la mobilité générale et la fluidité à travers la république, réhabiliter et construire les infrastructures et doter le secteur des équipements performants » a-t-il indiqué.

Les efforts seront consentis pour la viabilisation du transport sur ce sous-secteur qui connaît des accidents multiples dont la plus part résulte de la négligence, a–t-il ajouté.

Martin Kabwelulu est ministre des Mines de la RDC et il assure l'intérim au ministère des transports et voies de communication depuis la révocation du ministre Marie laure Kawanda par le président Joseph Kabila. Cette révocation est due à une négligence au niveau du sous-secteur de transport fluvial et lacustre.

Au cours des deux mois derniers, la RDC a enregistré un grand nombre de noyades dans certaines provinces du pays. Lors d'un nuage dans la province du Sud-Kivu, une baleinière s'est noyée en faisant plus de 90 disparus.

 

14:33 Écrit par vanove | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ok | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook