Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

05/03/2010

Affaire Snel- Mag Energy le 8 mars: La tête de Yengo mise à prix

 

 05/03/2010) Affaire Snel- Mag Energy le 8 mars: La tête de Yengo mise à prix!
(La Prospérité


*Les nerfs resteront tendus jusqu’à ce lundi 8 mars 2010. Non pas parce que l’on se démène ça et là pour la célébration de la journée internationale de la femme. Mais, c’est parce que la Cour d’Appel de Kinshasa/Gombe va rendre son verdict dans le dossier qui oppose la Snel, entreprise publique congolaise, à Mag Energy, une entreprise canadienne. Les enjeux dans ce dossier étant d’une importance capitale pour la République Démocratique du Congo, le sommet de l’Etat, notamment le Chef de l’Etat, Joseph Kabila et le Premier Ministre, Adolphe Muzito, doivent veiller au grain. Parallèlement, tout doit être mis en œuvre pour donner l’occasion à la Snel, c’est-à-dire, au Comité de gestion en place, de finaliser l’exécution des travaux sur le G23 prévue probablement dans un délai d’un mois. D’après certains observateurs, le nœud du problème réside à ce niveau là et ce, en dépit du réquisitoire prononcé contre l’Adg de la Snel. Ses Avocats, à la dernière audience, ont soutenu avoir mis à la disposition de la Cour des éléments probants pouvant permettre à cette instance judiciaire de vider les zones d’ombre. Pendant que le lundi 8 mars 2010, les femmes vont battre le macadam pour leur journée internationale, à la Cour d’Appel de Kinshasa/Gombe, les nerfs de plusieurs personnes, si pas de hauts responsables, seront en feu. C’est dans l’attente du verdict dans le dossier Snel, entreprise publique congolaise en pleine mutation, contre une entreprise canadienne, Mag Energy ; dossier qui tourne autour d’une bagatelle somme de 23 millions de dollars américains pour la réhabilitation du Groupe 23 du Barrage hydroélectrique d’Inga. D’ailleurs, certaines sources indiquent même que s’il n’y a pas obstruction au déroulement des travaux tels qu’ils sont effectués sur terrain présentement, dans un délai d’un mois, la Snel serait capable de finaliser les travaux et faire fonctionner le G23 pour la satisfaction des millions des congolais qui attendent de plein pied la réalisation du chantier eau et électricité promis par le Chef de l’Etat, Joseph Kabila Kabange. Préserver les intérêts de la RDC Le dossier Snel-Mag Energy a fait et continue à faire couler beaucoup d’encre et de salive. Au niveau du Gouvernement, Gizenga I et II, les violons étaient loin de s’accorder lorsqu’il fallait prendre une position sur la convention qui liait les deux entreprises. Au Parlement, le Comité de gestion de la Snel avait eu à s’expliquer longuement sur la question. Malheureusement, rien de concret n’y était sorti. Les enjeux dans le dossier sont tels qu’il se pose la question de savoir s’il faut préserver les intérêts de la République Démocratique du Congo tout en respectant les conventions avec les tiers, fussent-ils des étrangers. Certains analystes pointus n’hésitent de soutenir qu’il serait hasardeux pour la justice de notre pays de condamner l’entreprise congolaise, en l’occurrence la Snel car, argumentent-ils, sur base des fonds vautours, entendez par là les fonds spéculatifs, la RDC risque de perdre le contrôle de cet important ouvrage, partant, de ses avoirs. Du réquisitoire A l’audience de mercredi 3 mars 2010, l’organe de la loi a rendu public son réquisitoire contre l’Adg et le Directeur financier de la Snel. Poursuivis pour détournement supposé de plus de 30 millions de dollars destinés notamment à la réhabilitation du Groupe 23 du barrage Inga et d’autres faits infractionnels mis à leurs charges, ils encourent des peines d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à 5 ans et au remboursement des fonds. Parallèlement, les avocats de la défense ne se sont pas laissés faire. Ils ont déclaré avoir produit, à l’attention de la Cour, des éléments attestant le contraire de tout ce qui a été allégué pendant trois semaines d’audiences. Eu égard à ces éléments, l’on ose croire que la justice fera son travail, comme il se doit.

La Pros. via M2M NEWS/DRC

Lire la suite

12:42 Écrit par vanove dans International | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : v, n | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

8 mars 2010 in DRC

Le 8 mars célèbre la Journée Internationale des Femmes.

http://8mars-online.fr

Lire la suite

12:04 Écrit par vanove dans International | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : v, n | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

01/03/2010

ANICET KAZUNDA SE DISTINGUE DE SA PREMIERE SEMAINE DE SON MANDAT

ANICET KAZUNDA  SE DISTINGUE   DE  SA   PREMIERE    SEMAINE  DE  SON  MANDAT 

 

 

Kinshasa 01 mars 2010  xinhua—le ministre  de l’industrie de la république démocratique du Congo Mr ANICET KAZUNDA  applique directement la promesse du chef de l’Etat  à son peuple lors de son message de l’état de  la nation.

 

Le nouveau ministre de l’industrie ANICET KAZUNDA  a présidé le mercredi 24 février 2010 deux  réunions dans son cabinet de travail.  

 

La première réunion était dans le cadre de recommandation faites  lors de la première réunion  informelle, autrement dit réunion de prise de contact tenue  par le première ministre ADOLPH   MUZITO à la primature.

 

Au cours de la première réunion ,il s’est entretenu avec les responsable des services attachés à savoir :Le Fond des promotion de l’industrie (FPI) ,la cimenterie nationale (CINAT) ,la cellule d’étude et de planification industrielle (CEPI) ainsi que la cellule d’appui au projet des zones économiques (CAZES).

 

La deuxième réunion était celle de prise de contact avec les différents directeurs de l’administration et les chefs de division de la cellule d’étude  et planification industrielle.

 

ANICET KAZUNDA  est le seul ministre dans l’équipe MUZITO 2 à écouter la présentation de chaque journaliste de  la presse locale et étrangère   lors de la cérémonie de la remise et reprise  dans son cabinet de travail.

 

Signalons que  Parmi les défis de la nouvelle année, le président de la République Démocratique du Congo, Joseph Kabila retient l’amélioration des conditions sociales des populations congolaises. Il l’a dit le jeudi 31 décembre dans son traditionnel message de voeux de nouvel an diffusé dans la soirée sur la RTNC, la chaîne nationale de la radio et de la télévision.

 

« Je tiens à réaffirmer un autre défi qui retiendra davantage notre attention au cours de l’année qui s’annonce : l’amélioration des conditions sociales de nos populations. Notamment dans les domaines de l’éducation et la santé, l’eau et l’électricité, l’habitat, l’emploi ainsi que le relèvement du pouvoir d’achat des citoyens », a déclaré Joseph Kabila. Avant cette annonce, le président congolais a indiqué que les « mesures courageuses de restructuration de notre appareil judiciaire qui ont été prises au courant de l’année 2009 pour moraliser la vie publique, instaurer la bonne gouvernance et mettre définitivement fin à l’impunité, seront poursuivies et renforcées.» Dans cette optique, des instructions détaillées seront données au gouvernement et des réformes structurelles et institutionnelles seront entreprises dans tous les domaines de la vie nationale, a souligné le chef de l’Etat.

 

ANICET KAZUNDA répond directement à certains problèmes  sociaux des entreprises et son début est appréciable.

 

STEVE WEMBI

XINHUA /RDC

M2M/RDC 

13:10 Écrit par vanove dans International | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : v, n | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook