Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

31/03/2011

La République démocratique du Congo (RDC) est le 11ème pays le plus touché par la tuberculose au monde et le 4ème en Afrique

La République démocratique du Congo (RDC) est le 11ème pays le plus touché par la tuberculose au monde et le 4ème en Afrique

KINSHASA, 24 mars (Xinhua) -- La République démocratique du Congo (RDC) est le 11ème pays le plus touché par la tuberculose au monde et le 4ème en Afrique, venant après l'Afrique du Sud, le Nigeria et l'Ethiopie, a déclaré jeudi le ministre de la Santé publique de la RDC, le Dr. Victor Makwenge Kaput, à l'occasion de la commémoration de la Journée mondiale de la tuberculose.

Le Dr. Victor Makwenge, qui s'est référé aux statistiques de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), a fait savoir que la RDC porte 80% de la charge de la tuberculose, ajoutant qu'il y a tous les ans de nouveaux cas de tuberculose.

Le ministre Makwenge s'est par ailleurs, félicité de la stabilisation du nombre des cas signalés en général ces dernières années tout en interpellant les animateurs du Programme national de lutte contre la tuberculose (PNLT) à continuer à renforcer la lutte contre cette maladie.

Néanmoins, a affirmé M. Makwenge, le gouvernement de la RDC demeure déterminé à combattre la tuberculose conformément au plan national de développement sanitaire, de manière à contribuer à atteindre l'objectif fixé dans le plan mondial "Halte à la tuberculose 2006-0215" de l'OMS.

Avec comme thème en 2011 : "En route contre la tuberculose, transformons la lutte pour avoir un Congo sans tuberculose", le ministre Makwenge a émis le vœu de voir cette année la population s'impliquer totalement dans la lutte pour combattre la tuberculose en RDC.

 

Le conseil des droits de l’homme insiste sur la nécessité de lutter contre l’impunité

 

Kinshasa 30 mars xinhua - - la république démocratique du Congo traverse une situation de crise  sur les droits de l’homme dans la parie Est du pays, ce qui justifie la visite d’une délégation de haut commissariat aux droits de l’homme (HCDH) à Kinshasa du 28 au 31 mars 2011  a indiqué Madnodje mounoubai  porte parole de la mission de l’organisation des nations unies en république démocratique du Congo.

 

Au cours de la conférence de presse hebdomadaire de ce mercredi Madnodje mounoubaia informé à la presse la première mission  de hauts représentant du HCDH, après la publication du rapport qui  fait état des violations les plus graves de droits de l’homme  et du droit international humanitaire commises entre mars 1993 et juin 2003en RDC.

 

La mission du HCDH est dirigée par le directeur du conseil des droits de l’homme et de la division des procédures spéciales, Bacre Ndiaye.

 

Le conseil des droits de l’homme a adopté une résolution le 25 mars à la clôture de sa  16ème session une résolution des droits de l’homme en  république démocratique du Congo et le renforcement  de la coopération technique et des services consultatifs.

 

En octobre 2010 le ministre de l’information et porte parole du gouvernement Lambert Mende vient de confirmer ce que les Congolais patriotes savaient depuis que la patrie est occupée. Kinshasa s'alligne derrière Kigali et rejette le rapport du HCDH sur les violations des droits de l'Homme en RDC.

 

Le HCDH invite le gouvernement de la RDC ratifier les instruments des droits de l’homme conformément aux principes de Paris, et à mettre en place des programmes d’éducation sur les droits de l’homme.

 

 

15:34 Écrit par vanove | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : martin bushiri | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Les commentaires sont fermés.