Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

24/08/2010

MWAMI LENGHE EDMOND ANNONCE SA CANDIDATURE AUX LES ELECTIONS 2011

MWAMI  LENGHE EDMOND ANNONCE SA CANDIDATURE   AUX LES ELECTIONS  2011

 

 

Kinshasa (RDC) 24 aout 2010 Migrant to Migrant - - le chef coutumier Mwami Lenghe Edmond d’Uvira  annonce sa candidature  aux élections de 2011, après une observation, la population de cette partie du sud Kivu le pousse d’aller plaider le social au niveau national.

 

Dans une interview que le chef coutumier Mwami Lenghe Edmond d’Uvira a accordé à notre organe de presse « la population me demande d’aller plaider leur cri au niveau national, elle est déçue par les députés qui ont tourné le dos  à cette malheureuse population, je vais postuler à la députation nationale et provinciale dans mon parti politique le PPRD pour soutenir la vision de notre président Joseph Kabila  »a souligné Mwami Lenghe Edmond.

 

Parlant des problèmes que cette partie traverse l’insécurité dans les Hauts plateaux par les FRF (un groupe de Banyamulenge qui refuse d’être intégré dans l’armée du pays FARDC),  les groupes MAYI MAYI comme Yakutumba, Zabuloni les FNL un groupe armé Burundais qui reste encore dans les Hauts plateaux, ainsi que les FDLR qui sont en RDC depuis 16 ans.

Pour lui, le Gouvernement doit travailler conjointement avec les chefs coutumiers dans le cadre de sensibilisation. 

 

La population de cette partie du Sud Kivu salue les efforts de la MONUC actuelle MONUSCO pour la paix dans le centre ville avec l’opération AMANI LEO.

 

A cet effet il ya une crise d’aide Humanitaire à Uvira, explique le chef coutumier Mwami Lenghe Edmond, les ONG locale ont fermées leur portes pour manque de Financement, parmi les ONG internationales, OCHA  continuer à déployer les efforts dans le Sud Kivu et SOFAD.

 

Pour ce qui se passe à  Sange  Mr Edmond demande au gouvernement de s’impliquer pour la prise en charge des Orphelins et une  enquête soit ouverte pour identifier les victimes, parce que depuis que cet événement malheureux est survenu à Sange « il n’ya pas encore une liste officielle  qu’on y trouve tout les noms des victimes, et encore il ya des gens qui ont été calcinés et on n’a pas retrouvé leur Corp. »

 

Bien qu’il du PPRD, Mr Edmond plaide pour sa population suite à la démolition des immeubles longé à coté de la route n°1 d’uvira et du camp MULIMBI, pour lui c’est l’empressement n’est pas justifier et on devrait avertir cette population  et la donner une autre place pour construire « pour la démolition du camp mulindi le ministère tutelle doit prendre ses responsabilités sinon c’est la cause d’une autre insécurité.

 

STEVE WEMBI /m2m

 

 

GESTION DU LAC  TANGANYIKA: les experts de quatre pays riverains se concertent à Kinshasa

Le programme conjoint de gestion du lac Tanganyika élaboré il y a plusieurs années par les quatre pays riverains de ce lac, est en train d’être actualisé. Les experts de la Zambie, de la Tanzanie, du Burundi et de la RDC on entamé, lundi 23 août à Kinshasa, des concertations à ce sujet.

La gestion du lac Tanganyika pose actuellement plusieurs problèmes, selon le secrétaire exécutif de l’autorité de ce lac. C’est notamment:

  • la surpêche et
  • l’ensablement.

A ce propos, le directeur de cabinet du ministre congolais de l’Agriculture, Constantin Mateso, a expliqué:

«Parmi les actions à mener dans le cadre de ce programme, les bassins versants, les collines, montagnes, les hauteurs du lac ont été déboisés. Il y a eu un déboisement excessif. Le déboisement excessif fait que les eaux de ruissellement font plus de dégâts au niveau du sol. Ça emporte beaucoup de sol, beaucoup de sable, beaucoup d’autres déchets et même de pierres. Tout cela  se déverse dans le lac et recule l’eau. Le lac est ensablé.»

Il faut arrêter cet ensablement, selon lui, en faisant pousser de la végétation tout autour du lac.

La population locale en bénéficiera grandement, a-t-il espéré.

Le lac Tanganyika est l’un des plus grands lacs d’Afrique et des plus poissonneux au monde.

Ce programme conjoint vise la gestion durable de la biodiversité de ce lac et de l’écosystème qu’il constitue.

 

 

 

 

12:02 Écrit par vanove | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : vanove | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

17/08/2010

L’Engagement pour la citoyenneté et le Développement (L’Ecidé) donne sa position à la suite de l’annonce du calendrier Electoral par la CEI le lundi 09 aout 2010.

  Copie de photo m2m 9.JPG

L’Engagement pour la citoyenneté et le Développement (L’Ecidé) donne sa  position à la suite de l’annonce du calendrier Electoral par la CEI  le lundi 09 aout 2010.

 

Kinshasa RDC 17 Aout 2010 Migrant to Migrant –  Les rideaux sont tombés lundi dernier au siège national  de L’Ecidé dans la commune de kasavubu ou le président de ce parti a donné sa position sur la publication du calendrier Electoral publié  par la CEI  le lundi 09 aout 2010.

 

L’élu de la ville province de Kinshasa Martin Fayulu  s’est exprimé avec énergie devant la presse locale et internationale, pour lui et sont parti « dénonçons le comportement irresponsable et incivique de l’Abbé MALUMALU président de la CEI et invitons tous les citoyens congolais  épris de l’idéal démocratique à s’organiser et à agir pour l’annulation pure et simple de ce calendrier »

 

Le président de l’Ecidé, Martin Fayulu estime que la publication du calendrier électoral par la CEI viole la constitution. D’après lui, il faut organiser un consensus politique et désigner les membres de la Ceni avant la prochaine rentrée parlementaire. C’est-à-dire d’ici le 15 septembre 2010.

Evoquant ces raisons  sur le plan politique et sur le plan juridique, l’homme de la cicitoyenneté et le Développement a expliqué à la presse  noir sur blanc «  les élections étant une matière éminemment politique, exige un minimum des consensus national (majorité et opposition) déclare le président de l’Ecidé sur le plan politique.

La promulgation de loi sur la Commission Electorale Nationale  Indépendante (CENI) met fin à l’existence et au fonctionnement de la commission électorale indépendante(CEI) qui est conséquent  réputée gérer les affaires courantes  en stipulant l’article 55 de la sur la CENI qui stipule « les membres de la commission Electorale indépendante instituée  par la loi n° 04/009 du 5 juin 2004n restent en fonction jusqu’à l’installation effective des membres de la CENI » ne signifie  pas que la CEI défunte peut engager la CENI  souligne encore  l’homme de la cicitoyenneté et le Développement sur le plan juridique .

Comment tout  citoyen qui aime son pays M. Fayulu souligne «  l’empressement de la CEI à publier le calendrier électorale ,au lieu de fixer l’opinion sur les raisons profondes de non tenus des élections municipales et locales pour parachever le processus électoral de 2005- 2006 ,est révélateur d’une volonté de semer la confusion au sein de la classe politique afin de prolonger subtilement le mandant du président actuel .

Gardant sa position de l’opposition M fayulu souligne que l’Ecidé va participé aux élections de 2011.

Signalons que les fonctionnaires de la CEI passent des mois impayés et l’opinion se demande si la CENI aura les moyens d’organiser les élections 2011 ?

STEVE WEMBI /M2M

Cette article a  été lue 10.000 times publié dans des différentes Agences

 

AIRLIFT REQUIRED TO MEET BALOCHISTAN’S IMMEDIATE NEEDS

ISLAMABAD, 14 August 2010 (UNHCR) – The UN refugee agency is planning
to urgently airlift relief items to flood stricken Balochistan Province
to boost relief supplies available to meet the needs of vulnerable
people forced to flee the floods.

Estimates put the number of people in Balochistan in need of shelter
assistance at 287,000, but damage assessment across eastern areas of the
province is ongoing and that number is expected to rise.

Tens of thousands of people have fled flooding in Naseerabad and
Jaffarabad, two of the hardest-hit districts in Balochistan, with more
than 1,000 people having arrived in the provincial capital Quetta. More
than 10,000 desperate people fleeing rising waters in Sindh Province
have so far sought help in Balochistan’s Sibi District.

The UN refugee agency initially plans to airlift plastic sheeting,
mosquito nets and soap to Balochistan to assist flood-affected
Pakistanis and Afghan refugees and is working to arrange suitable cargo
flights. More than 4,700 tents and 5,000 kitchen sets are on their way
by road from manufacturers in Karachi and should reach Quetta as early
as tomorrow. UNHCR has so far dispatched shelter material for more than
46,000 people to communities across Balochistan.

The joint UN team that reached Naseerabad and Jaffarabad saw displaced
families living under open sky and drinking muddy water used by animals
and for washing. Plastic sheeting and tents are urgently needed to
shelter and protect vulnerable women and children. Nearly all clinics,
schools and other facilities have been submerged as the water swept
across the worst-affected districts. Afghan refugee camps in Balochistan
have also been badly damaged.

“Humanitarian needs keep rising across Pakistan as assessment teams
reach more remote areas,” said Mr Mengesha Kebede, UNHCR’s
representative in Pakistan. “We’re getting aid to many vulnerable
and exposed Pakistani and refugee families in flood stricken
communities, but we urgently need more support to meet the vast
needs.”

The agency last week launched an initial $41 million funding appeal to
support shelter and protection needs of some 560,000 refugees and
Pakistani communities devastated by the monsoon flooding. While donors
have indicated they will support UNHCR’s request, the agency expects
its shelter and protection programme to expand due to the needs of both
refugees and Pakistani host communities. 

Working mainly in Khyber Pakhtunkhwa and Balochistan provinces, the UN
refugee agency has already dispatched enough shelter material and family
kits for some 330,000 people.

“We require greater support from both governments and private
individuals to meet the needs on the ground and replenish our
flood-devastated stockpiles,” Kebede declared.

In Khyber Pakhtunkhwa, the province most seriously hit by the flooding,
UNHCR today delivered tents, plastic sheeting and various family items
to people in Babara village in Charsadda District following an
assessment earlier this week that found more than 50 homes washed away
and 200 were badly damaged.

“There’s still a lot of water, a lot of mud, everywhere,” said
UNHCR’s Ariane Rummery. “Families have four feet of water in each
room and are trying to scoop it out but lack tools as everything was
buried or washed away.”

“We visited one family in Babara that sheltered 70 neighbours on the roof and in the upper two rooms of their home while the flooding was at
is peak,” she said.

M2M/ UNHCR

 

 

 

 

·                                 Un avion s'écrase en Colombie

Mots clés : Crash, foudre, COLOMBIE,


Le boeing 737 de la compagnie Aires s'est brisé en trois morceaux sur le tarmac d'une île des Caraïbes.

Le Boeing 737 d'une compagnie colombienne a été touché par la foudre alors qu'il s'apprêtait à atterrir. Seule une passagère sur les 131 à bord est morte.

Un Boeing 737-300 de la compagnie Aires qui transportait 131 personnes s'est brisé en trois morceaux lors de son atterrissage sur l'île de San Andres en Colombie. L'accident a fait un mort - une femme de 73 ans, décédée d'une crise cardiaque après son évacuation - et plus de 120 blessés, dont cinq graves. L'appareil a été touché par un éclair alors qu'il s'apprêtait à atterrir. Il avait décollé de Bogota vers minuit heure locale, et les conditions de visibilité étaient réduites à son arrivée à San Andres.

«Le pilote a fait savoir qu'à 80 mètres, un éclair a frappé l'avion, dont il a ensuite perdu le contrôle», a déclaré le directeur de la sécurité de la police nationale, le général Orlando Paez Baron. Selon lui, «l'habileté du pilote» a permis d'éviter à l'avion de sortir de la piste d'atterrissage. La police a aussi indiqué que les passagers «se sont retrouvés littéralement éparpillés sur la piste». A bord se trouvaient 121 adultes, quatre enfants assis sur les genoux de leurs parents, et six membres d'équipages.

Selon des spécialistes, la foudre ne serait pas la seule cause de l'accident. Un changement brutal de direction du vent, appelé cisaillement, ou un trou d'air associé à la foudre se produisent quand l'avion est proche du sol. Ces phénomènes peuvent entraîner la chute brutale de l'appareil. Des experts soulignent aussi qu'il est de la responsabilité des contrôleurs aériens de signaler aux pilotes les phénomènes de cisaillement.

«L'avion est arrivé très, très vite»

Six Français voyagaient à bord de l'appareil, a indiqué l'ambassade de France: «Tous sont seulement légèrement blessés et sont hors de danger», a-t-on précisé. Parmi eux, Virginie Giroux, 28 ans, qui raconte avoir senti «l'avion arriver très très vite sur la piste». «Avant, nous avons vu, alors qu'il descendait, un ou deux éclairs, mais pas au moment du choc». Ensuite, «nous n'avons pas senti le contact avec le sol. On a juste vu tout voler, tout éclater». Enseignante au lycée français de Pereira, au nord-ouest de la Colombie, elle voyageait avec une de ses collègues de l'établissement et trois amis communs venus passer des vacances avec elles. Légèrement blessée, elle souffre d'un hématome à l'abdomen.

Le groupe de cinq, ainsi qu'un autre voyageur français isolé, seront rapatriés mardi, car l'aéroport de San Andres est pour le moment fermé.

M2M/ AFP)

 

 

15:31 Écrit par vanove dans International | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : steve wembi | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

13/08/2010

LE CALENDRIER ELECTORAL POSE PROBLEME

La date des élections en RDC "proroge" le mandat de Kabila, dénonce l'opposition

KINSHASA — La fixation au 27 novembre 2011 du premier tour de la présidentielle en RD Congo va "proroger indûment" le mandat des élus, notamment celui du chef de l'Etat Joseph Kabila, a dénoncé mercredi un parti d'opposition.

Les dates publiées mardi par la Commission électorale indépendante (CEI) pour les "prochaines échéances électorales violent l'esprit et la lettre de la Constitution (...) et ont pour effet de proroger indûment le mandat que le peuple a accordé à ses élus", dont celui du président Kabila, estime dans un communiqué le Mouvement de libération du Congo (MLC) dirigé par Jean-Pierre Bemba.

Le calendrier rendu public par la CEI prévoit le premier tour de la présidentielle le 27 novembre 2011, au terme du premier quinquennat de M. Kabila, au pouvoir depuis 2001 après l'assassinat de son père Laurent-Désiré Kabila.

D'après ce calendrier, le nouveau président devrait prêter serment le 10 janvier 2012 s'il est élu au premier tour et le 4 avril s'il passe au second.

Kabila, qui avait remporté la dernière élection présidentielle face à Bemba, avait prêté serment le 6 décembre 2006, à l'issue des premières élections démocratiques organisées depuis 41 ans dans l'ex-Zaïre.

Bemba, actuellement jugé devant la Cour pénale internationale (CPI) pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité. Il est, selon l'accusation, responsable de meurtres, viols et pillages commis entre octobre 2002 et mars 2003 par le MLC, sa milice transformée en plus tard en parti politique, envoyée en Centrafrique pour appuyer le régime du président Ange-Félix Patassé.

M2M/AFP

19:06 Écrit par vanove dans International | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bushiri m | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook